ARTWORK // Born To Lose, Live For Ever - A tribute to Ian Fraser "Lemmy" Kilmister

C’est en 1983, alors âgé de 12 ans, que je fais l’expérience du son de MOTORHEAD avec un extrait de l’album ANOTHER PERFECT DAY sorti cette même année et que Francis « Tonton » ZEGUT diffuse dans son émission sur RTL, et depuis devenue culte : WANGO TANGO, L’émission des Sculpteurs de Menhirs. Ce morceau , c’est « I Got Mine » et je suis totalement envouté par le son de guitare, la mélodie et la voix de Lemmy… Approche certes un peu trompeuse, puisque la gifle viendra un peu plus tard, avec la sortie d’ORGASMATRON et surtout la découverte d’albums précédents : OVERKILL et l’incontournable ACE OF SPADES au son plus rugueux, la voix rauque de Lemmy et la vitesse de tempo de batterie.

Le son du groupe m’accompagnera, de façon plus ou moins fidèle, au fil des années : moins dans les années 90, de retour en force dans les années 2000 avec un passage Live annuel obligé lorsque le trio pose ses amplis à Paris.

MOTORHEAD, au-delà de la légende et de l’icône qu’est devenu LEMMY au fil du temps, est devenu un incontournable de mon paysage audio et je réécoute inlassablement certains albums studio et live, avec une certaine nostalgie et s’invite inévitablement dans mes playlists.

Présent lors du dernier concert du groupe au HELLFEST en 2015, j’ai eu un pincement au coeur de voir Lemmy tellement diminué, mais tellement admiratif qu’il soit là, debout, à tenir la scène malgré la maladie, maladie qui ne tarderait pas à l’emporter quelques mois plus tard. Le festival lui a rendu un fabuleux hommage en 2016… Il me semblait évident, à mon tour, d’honorer sa mémoire par le biais d’une illustration.

Cet artwork a nécessité près de 80 heures de travail et a été réalisée uniquement avec des pointes feutres MICRON 0;05.

error: Ce contenu est protégé